×
×

Quelles sont les différences entre le métier d’architecte, d’architecte d’intérieur ou encore de décorateur ?

Régulièrement, nous sommes interrogés sur les différences entre un architecte d’intérieur et les autres concepteurs, ainsi que les rôles de chacun de ces professionnels.
Il est facile de s’y perdre, d’autant plus que la frontière est mince : certaines compétences sont transversales.
Nous pensons qu’il s’agit d’une histoire d’échelle, Kaizo Studio vous explique.

 

L’architecte

Le métier d’architecte est de concevoir le plan d’un édifice et d’en diriger l’exécution. L’architecte a les compétences pour définir la conception architecturale d’un bâtiment, le projet technique qui en découle mais également pour suivre les travaux afin de veiller à leur bonne exécution.

Il va concevoir ou modifier l’aspect extérieur d’un lieu ou d’une habitation ; son travail a un impact sur l’urbanisme, à l’échelle d’une rue ou d’une ville, d’une région ou encore d’un pays.

Le titre « architecte » est réglementé et protégé. En effet, il faut être Diplômé Par Le Gouvernement (DPLG, diplôme décerné jusqu’en 2007), Diplômé d’État & Diplômé d’État Habilité à la Maîtrise d’Œuvre en Nom Propre (DE-HMONP, diplômes décernés depuis 2007) ou Diplômé de l’École Spéciale d’Architecture de Paris (DESA, diplôme décerné depuis 1934) et être inscrit à l’Ordre des Architectes pour porter ce titre.

 

L’architecte d’intérieur

Le métier d’architecte d’intérieur est de concevoir avec cohérence les espaces intérieurs d’un bâtiment (habitation, bureau, commerce, etc.) et d’en diriger l’exécution des travaux.

A ce titre, l’architecte d’intérieur peut intervenir sur des projets relatifs au cloisonnement et à la distribution des espaces, à l’alimentation du lieu en eau et en électricité, aux revêtements de sol, à la luminosité ainsi qu’à la création de mobilier sur mesure si nécessaire.

Son métier est de penser tout l’aménagement et l’ergonomie d’un lieu ou d’un espace. L’architecte d’intérieur va donc être en mesure de proposer et diriger des travaux.

 

Bon à savoir : Les architectes et les architectes d’intérieur doivent tous deux souscrire une assurance décennale qui les protège de tous les dommages qui pourraient survenir pendant les 10 années qui suivent la fin des travaux.

 

Pour exercer en tant qu’architecte d’intérieur, il est nécessaire d’avoir un diplôme d’architecture intérieure. Cette formation permet d’acquérir de solides connaissances en architecture et en design, de maîtriser les connaissances techniques, ainsi que les logiciels de conception et de dessin nécessaires à l’exercice de son métier.

 

Le décorateur

Le métier de décorateur(trice) est de concevoir et de décorer les espaces intérieurs d’un lieu de manière harmonieuse. L’ambiance et les tendances sont donc primordiales pour un décorateur. Ainsi le décorateur va réfléchir aux meilleures associations possibles de matériaux et de couleurs pour obtenir l’atmosphère souhaitée.

Il va également choisir les meubles, les accessoires de décorations et les luminaires. Cependant, le décorateur ne peut intervenir sur le cloisonnement ou les réseaux.

Un diplôme de décoration intérieure n’est pas obligatoire pour exercer ce métier. Mais ce métier nécessite une solide culture du design et des matières ainsi qu’un certain sens artistique.

Vous avez maintenant toutes les informations nécessaires pour comprendre la différence entre ces trois métiers bien distincts et complémentaires dans tout projet de conception ou de rénovation d’espaces.

Kaizo Studio est une agence d’architecture intérieure et décoration, qui accompagne les particuliers de la conception à la réalisation de leurs projets de rénovation.

Ainsi, si vous avez un projet de rénovation, d’aménagement ou d’agencement d’espaces, n’hésitez pas à nous en faire part, nous serons ravis de vous proposer une étude sur mesure.

 

 

Photo par Ryan Ancill sur Unsplash